Durabilité

Protéger l’esker à tout prix.

Depuis le tout début, nos choix sont teintés d’une conscience environnementale. Voilà pourquoi nous avons ainsi installé un treillis de géotextile pour recueillir les impuretés sur certaines routes de la région, et que nous avons aménagé un stationnement en ciment afin d’empêcher que du goudron ne se déverse dans l’esker. Honnêtement, nous avons tout fait en notre pouvoir pour protéger celui-ci, car il s’agit d’une merveille naturelle et que nous souhaitons qu’il en reste ainsi.

L’esker fait d’ailleurs l’objet d’analyses et de surveillances constantes à 17 points de vérification. De plus, le ministère des Ressources naturelles et de la Faune du Québec a désigné « territoire protégé » les 4,25 km² délimitant notre source.

Les trois R

Lorsqu’il s’agit de réduire, de réutiliser et de recycler, nous sommes un peu obsessifs. Nous avons installé de l’équipement écoénergétique dans notre usine et nous continuons de rehausser l’efficacité énergétique de nos activités dès que nous le pouvons. Dans le cadre de notre philosophie de précaution, nous recyclons et réutilisons tous les matériaux dans l’usine. Nous savons à quel point l’esker et l’environnement sont précieux, et c’est avec fierté que nous détenons une certification de niveau 3 de Recyc-Québec, le plus haut niveau disponible.

La préservation de l’esker est primordiale.

Pour que l’esker soit en mesure de poursuivre son œuvre de production d’une eau si pure, nous devons le préserver. Nous soumettons ainsi l’esker à des analyses constantes, surveillant ainsi continuellement son niveau de débit et sa teneur en minéraux, et ce, à 17 points de vérifications différents.

Comment nous protégeons notre source.

Il y a des millénaires, les premiers arrivants à Saint-Mathieu ont sans doute été émerveillés par l’incroyable beauté de l’esker et de la forêt qui l’entoure. Nous l’avons été tout autant. Lorsqu’est venu le temps de construire notre usine, leur préservation était notre priorité. L’usine occupe 1,7 km² de territoire que nous protégeons de toutes nos forces. Afin d’assurer une plus grande protection, le ministère des Ressources naturelles et de la Faune a même déclaré « territoire protégé » les 4,25 km² délimitant notre source.