Tout sur l’eau embouteillée : avantages de l’eau de source vs l’eau minérale ou purifiée

Aussi claire et limpide soit-elle, l'eau a bien des secrets. Pour faire des choix éclairés, il est primordial de connaître la provenance de l'eau que vous buvez et les différents bienfaits qu'elle vous procure. Examinons de plus près les types les plus courants d'eau en bouteille : l’eau de source, l’eau minérale et l’eau purifiée.

Eau de source : suivez votre vraie nature 

L’eau de source est l’image parfaite de la nature qui suit sa vraie nature. Pure, propre et intouchée, il n’y a rien de tel que l’eau de source.

D’où provient l’eau de source? 

L’eau de source est le type d’eau en bouteille le plus répandu. Elle provient directement d’une source souterraine protégée et remonte naturellement à la surface de la Terre. Elle peut être recueillie à la hauteur du sol ou puisée sous terre. Prête à boire et n’ayant subi aucun traitement, elle est considérée comme l’eau naturelle la plus propre qui soit.

Les avantages de l’embouteillage à la source 

Lorsque l’eau de source est recueillie en grande quantité par un camion-citerne et transportée vers une usine d’embouteillage, il y a un risque de contamination. Pour être potable, l’eau doit alors être filtrée et traitée. En revanche, l’eau embouteillée directement à la source, comme celle qu’offre Eska, ne nécessite aucun traitement. Le résultat? Une eau potable pure, naturelle, intouchée.

L’eau minérale : une source de calcium

Par définition, l’eau minérale semble pouvoir se passer d’explication, mais saviez-vous qu’elle peut fournir des minéraux que notre corps ne peut pas produire par lui-même, comme le calcium? Les différents minéraux qu’elle contient ont des bienfaits méconnus pour notre santé.

De quoi est composée l’eau minérale?

L’eau minérale contient tous les éléments de son nom : de l’eau et des minéraux. Tout comme l’eau de source, elle provient directement de sources souterraines protégées. Plutôt que d’être ajoutés, les minéraux qu’elle contient, dont le magnésium, le sodium et le potassium, y sont naturellement présents.

Analyser le contenu d’une eau minérale 

Toute eau, même celle du robinet, contient certains minéraux et composés. Le TDS (total des solides dissous) est une mesure de la quantité de matières telles que les minéraux, les métaux et les ions présents dans l’eau. Cette quantité de solides dissous est exprimée en parties par million (PPM).

À titre comparatif, l’eau de source, comme l’eau Eska, présente généralement présente généralement un TDS de 50 PPM, alors que l’eau minérale affiche un TDS d’au moins 250 PPM. Selon la Safe Drinking Water Foundation, les lignes directrices canadiennes concernant le TDS dans l’eau potable recommandent une quantité inférieure à 500 PPM. Étant donné que la consommation d’eau minérale peut entraîner le dépassement de cette limite, elle peut s’avérer problématique. Afin de bien connaître ce qui se trouve dans votre verre, assurez-vous de toujours lire l’étiquette de votre bouteille d’eau minérale.

L’eau purifiée : un processus avant tout

Contrairement aux eaux de source et aux eaux minérales, l’eau purifiée ne provient pas nécessairement d’une source naturelle. On la dit « purifiée », car elle a été filtrée ou traitée afin d’en éliminer les impuretés, comme les produits chimiques et autres contaminants.

Comment l’eau est-elle purifiée? 

L’eau purifiée est traitée grâce à un ou plusieurs procédés d’élimination des solides dissous, des produits chimiques et des contaminants. Or, si ce processus permet l’élimination de produits chimiques et de contaminants potentiellement nocifs pour la santé, il en retire également tous les minéraux bénéfiques.

Les différentes méthodes de purification de l’eau

Parmi les procédés les plus courants utilisés pour purifier l’eau, il y a : 

La filtration. L’eau est filtrée à travers de minuscules membranes pour en éliminer les germes et les solides inorganiques.

La distillation. L’eau est chauffée au point d’évaporation pour tuer les microbes et éliminer tous les minéraux naturels.

Osmose inversée. Sous haute pression, l’eau est projetée à travers des membranes qui filtrent les produits chimiques et les minéraux.

Ozonation. L’ajout d’ozone désinfecte et tue les microbes contenus dans l’eau.

Traitement à la lumière UV. L’eau est soumise à une lumière UV intense éliminant les microorganismes et les virus. 

Que faut-il surveiller sur les étiquettes des bouteilles d’eau? 

Les entreprises d’eau embouteillée ont la responsabilité d’informer leur clientèle en toute transparence de ce qui se trouve exactement dans le produit qu’elle leur offre. Vous aimeriez vous assurer de ce que votre eau contient? Consultez le guide utile du gouvernement canadien, qui énumère exactement ce qui doit être écrit sur les étiquettes des bouteilles d’eau. Lire attentivement les étiquettes peut vous aider à prendre une décision éclairée.Les trois choses à surveiller en priorité sont la teneur en sodium, la présence d’additifs et la provenance de l’eau. 

Il est important de comprendre ce qu’il y a dans l’eau que vous buvez quotidiennement afin de faire le meilleur choix pour votre santé. Que vous fassiez de la marche rapide dans le parc ou que vous transpiriez dans votre cours de Pilates, hydratez-vous et suivez votre vraie nature.

Comments are closed.